Ajouter des textures sur ON1

Je vous propose dans cet article de profiter des apports qui nous arrivent de ON1, en termes de compléments de traitement de photos appelés « extras ». Ils concernent les arrière-plans, les bordures, les textures, les filigranes…

Nous recevons ces documents grâce au téléchargement en provenance du site.

Je vous propose donc la méthode suivante pour les mettre en oeuvre.

Installation des textures.

1-Copier le document compressé depuis le dossier de téléchargement, vers le bureau, afin de faciliter le suivi des opérations (précaution purement pédagogique). Je vous propose d’utiliser pour l’exemple le dossier intitulé « Inky textures ». Le dossier est dit « zippé » c’est à dire compressé car il se présente avec une fermeture éclair, caractéristique.

2-Dézipper les document qui se trouve sous forme de fichier compressé par un double clic. Le document dézippé produit un document du même nom, dans un sous dossier. Copier ce sous dossier sur le bureau.

Il nous conduit à des photos au format JPEG. Un dossier mode d’emploi en anglais accompagne les photos. Dans le cas présent, ON1 nous apporte 12 textures dont le poids varie de 8 à 15 mo;

3-Importer les fichiers de texture dans le répertoire de ON1.

Il nous faut maintenant utiliser le menu principal de ON1, en cliquant sur fichier>gérer les extras.

S’ouvre alors une fenêtre qui nous offre le choix du classement du document:

Sélectionnons donc, textures, puisque nos apports concernent cette catégorie.

Apparaissent alors les textures déjà introduites dans notre bibliothèque de textures.

ici, une seule série de textures est intégrée. Le clic sur importation nous amène à sélectionner le dossier JPEGS de inky textures qui se trouvent sur le bureau.

Sélection des textures

Il suffit de sélectionner l’ensemble de ces textures (Ctrl A),qui sont alors entourées de bleu, puis de cliquer sur « ouvrir« .

ON1, dans sa nouvelle fenêtre propose de choisir une catégorie parmi les catégories existantes. La petite flèche au milieu permet d’ajouter une nouvelle catégorie:

Il suffit de sélectionner ce choix et de saisir le texte souhaité, par exemple « Textures d’encre ». Le temps que le chargement se fasse, ON1 nous informe que le transfert s’est bien réalisé pour les 12 textures.

Il suffit de fermer et de revenir à son espace de travail; l’opération est terminée.

Mise en oeuvre des textures.

Afin de vérifier la disponibilité de ces textures et leur effet, voici une procédure simple d’utilisation.

  • Ouvrir la photo de son choix
  • Sous la vignette du calque de la photo, cliquer sur le signe +
  • Apparaît une fenètre qui propose soit extras soit dossiers; choisir extras.
  • Double clic sur mes extras et clic sur textures. Le dossier texture d’encre apparaît; double clic pour accéder à la liste des 12 textures importées.
  • Choisir une texture, par exemple inky 5. Clic gauche puis ajouter comme couche en bas de la fenêtre.

Ne pas se laisser surprendre par cet aspect. Observer que nous avons maintenant deux calques; inky 5 apparaît au-dessus de la photo d’origine.

  • Vérifier que le calque inky 5 est bien sélectionné (encadré de bleu); sinon cliquer gauche dessus.
  • Utiliser l’outil de transformation (V) pour orienter la texture à l’horizontale. Faire déborder la texture du cadre de la photo, à l’aide des poignées. Le motif recouvre la totalité de l’image. Nous avons déjà utilisé cet outil lors de la création d’une carte de voeux
  • Au-dessus du calque inky 5 se trouve un curseur intitulé opacité. Faire glisser l’opacité de 100 vers 0, retenir la valeur qui vous convient; vous avez une photo qui a subi un dommage à l’encre lissé du revers de la main.
Légère texture sur le paysage.

Voilà la procédure d’installation des textures, elles nous permettent de créer des ambiances originales et personnelles.

Petite astuce complémentaire: vous pouvez supprimer une partie de la texture en utilisant le pinceau de masquage en mode peindre. Avec paint in, vous la restaurez.

Je vous souhaite une belle créativité grâce aux textures. Notez que vous pouvez les créer vous-même, ce sont en fait des JPEG en noir et blanc…

De quoi imaginer à l’infini…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :