L’interface de Luminar

Luminar s’ouvre sur deux propositions essentielles dans cet interface.

  • Ouvrir une image.
  • Faire un traitement par lots.
  • NB : Il est également possible d’ouvrir une photo en la glissant sur l’interface de Luminar

S’ajoutent d’autres ouvertures possibles sur le panneau d’informations générales :

  • Nouveau sur Luminar : apporte une série d’informations pour le débutant, des vidéos, en anglais.
  • Guide d’utilisation : pas encore en français (juillet 2018).
  • Plus de préréglages : apporte à Luminar de nouvelles possibilités, en anglais.
  • Aurora HDR 2018 : il s’agit de l’outil de traitement HDR de Skylum.

 

Un clic sur ouvrir l’exemple d’image, permet d’afficher une photo sur l’interface de traitement

ouverture de luminar
Voyons ce que présente l’interface lorsqu’une photo est chargée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La barre de menu est présente au sommet de l’écran.

En dessous, de gauche à droite, on nous propose :

  • Ouvrir permet d’ouvrir une nouvelle photo en la recherchant dans l’explorateur.
  • L’outil zoom utilisable avec les signes + et-
  • L’outil avant/après, soit sur la totalité de l’image avec l’icône de l’œil ou en défilement avec le second outil.
  • Le quatrième pavé apporte l’historique des actions réalisées. La flèche arrière permet de revenir aux actions précédentes.
  • Les outils présents sous ce pavé sont :
    • Recadrer
    • Transformation libre
    • Tampon de duplication
    • Effacer
  • Le dernier encadré de vert contient de séries de boutons :
    • Sur la première ligne
      • En caractères blancs le bouton commande l’affichage des images prédéfinies calculées par le logiciel et qui ne sont que des propositions. Elles apparaissent sous forme de vignettes en bas de l’écran.
      • En jaune la commande qui permet de passer en plein écran.
    • Sur la seconde ligne :
      • L’affichage ou non de l’histogramme.
      • L’affichage ou non des calques.
      • Le symbole i permet ou non l’affichage des exifs de base.
    • Le dernier bouton de droite (non encadré) permet d’exporter l’image sous forme de mail, sur twitter ou Facebook.

 

Sur le côté droit, s’affiche l’histogramme avec deux témoins d’écrêtage, de forme triangulaire.

Dessous se trouve l’outil calques. Avec la possibilité d’ouvrir un calque de réglage, un calque d’image et de choisir des masques.

Les filtres sont en fait des outils de traitement de l’image, classés par catégories, que nous analyserons plus loin en détail.

Comme vous pouvez l’observer, l’approche de cette interface est plutôt aisée, sans complexité excessive que l’on peut aisément appréhender.

Dans les prochaines publications, je présenterai les différents filtres de Luminar. A très bientôt.

Faites des photos !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :