Luminar: méthode de développement Raw

Nous utiliserons la photo suivante prise dans des conditions difficiles d’une faible lumière de Janvier.

Une analyse rapide permet d’observer le manque de tonicité de l’image, un horizon à reprendre et sans doute une série d’améliorations qui tendront à mettre en valeur les surfeurs et leurs voiles.

Je vous propose de travailler par étapes, en utilisant les calques que possède Luminar, ses différents outils et bien sûr les « filtres » qui apportent les moyens d’améliorer les fichiers photographiques.

Premier calque: calque de l’image.

Ce calque de départ apparaît automatiquement avec son nom sous l’histogramme et le titre « CALQUES ». Il s’agit bien d’un fichier brut avec son extension.NEF, encore appelé fichier brut ou Raw.

Pour faciliter la lecture, je vous propose de fermer l’espace de travail, nous aurons le champ libre à toute action, sans perturber notre réflexion.

Recadrage:

Le recadrage et le redressement sont initiés par l’icône « outils » (cadre rose). La photo a été redressée de -2.43° et le ratio 16/9 lui a été appliqué. Notez que l’horizon se trouve désormais au 1/3 inférieur, afin de mieux travailler le ciel. La fin du travail de recadrage s’effectue par le bouton Terminé.

Développement de la photo.

Une méthode basique constitue à utiliser les filtres, les-uns à la suite de autres, jusqu’à ce que l’on obtienne le rendu souhaité.

Dans cet article, nous utiliserons une fonctionnalité très intéressante de Luminar et que ne possède pas Lightroom, à savoir les calques.

Le principe sera de traiter une à une chaque partie de l’image, dans un calque spécifique, afin de la modifier par la suite, sans intervention sur les calques voisins. C’est ainsi que l’on intervient sur une partie de la photo, sans en modifier le reste .

Nous traiterons ainsi:

Le calque de l’image de base,

les surfeurs et leurs voiles,

Les rochers,

La plage.

Enfin, la finalisation.

Traitement du calque de l’image:

Le calque de l’image apparaît dès l’importation dans le rectangle rouge.

Afin de traiter l’image, je clique sur « ajouter des filtres » (encadré vert). Puis je sélectionne le filtre développement RAW (encadré jaune). Ce filtre appartient à la catégorie essentiel, ici encadré d’orange.

Ce filtre développement Raw nous rappelle le traitement de base de Camera Raw. Les utilisateurs des logiciels d’Adobe ne seront pas perdus.

Je vous propose les choix suivants:

  • Profil: je maintiens luminar par défaut, dans cet exemple, mais chacun fera le choix à sa convenance.
  • Balance des blancs: je conserve ici également photo originale.
  • Température: on va pousser jusqu’à 5700
  • Teinte: inchangée.

Il nous reste maintenant à régler les points noirs et blancs , à partir de l’histogramme. Le raccourci clavier « J » active les deux triangles indicateurs des écrêtages.

Les hautes lumières sont poussées à -100 afin de faire ressortir les détails du ciel et des reflets. Les basses lumières sont poussées à +100 pour déboucher toutes les ombres.

Ensuite, le curseur des blancs est poussé vers la droite, on atteint ici +100 sans aucun écrêtage. De même les noirs montent à -100 sans aucun écrêtage. (Nos deux triangles d’écrêtage ne s’allument pas en rouge pour les blancs surexposé et en bleu pour les noirs bouchés).

Un peu de clarté aux environs de 20 intervient sur les contrastes intermédiaires et donne un peu plus de précision à l’image.

L’image a bien gagné en définition, le volet avant/après nous en donne une belle démonstration.


Surfeurs et voiles:

Nous allons créer un nouveau calque de réglage selon les modalités suivantes:

  • Clic gauche sur le signe + (flèche rouge)
  • Renommer le calque à partir du clic droit, afin de l’identifier.
  • Choisir le premier filtre mettant en valeur les voiles et les surfeurs (HSL).
  • Sélectionner le pinceau sur le calque. Le calque applique la zone peinte à l’ensemble des filtres du calque et épargne le reste de l’image.

J’ai utilisé ici le filtre HSL pour augmenter la teinte la saturation et la luminance des couleurs sur les voiles. Le second filtre (Accentuer les détails), apporte de la netteté aux zones traitées.

Les rochers:

Je crée ici un nouveau calque destiné à mettre en valeur cette zone.

  • Clic sur + pour ajouter un calque
  • Ajouter un nouveau calque de réglage.
  • Renommer le « calque de réglage 1 » par un clic droit en « Rochers »
  • J’utilise ici trois filtres pour accentuer cette zone:
    • Accentuer le feuillage de façon à faire ressortir la végétation de la zone sur la droite.
    • Structure est un filtre qui accentue les micro-contrastes.
    • Réduire la brume élimine le brouillard et la brume pour donner une image plus précise.

La plage

Elle prend une place non négligeable dans l’image. Il peut être intéressant de faire ressortir l’écume et les reflets de voiles. Il nous faut donc créer un nouveau calque de réglage selon les modalités précédentes.

J’utilise l’outil masque dégradé pour sélectionner la zone de plage qui sera donc la seule à subir le traitement.

Nous procèderons ensuite aux ajustements. Je propose deux filtres:

  • Saturation vibrance: il accentue les couleurs et les reflets .
  • Heure dorée: Il permet d’apporter une pointe de chaleur à cette zone de l’estran.

Finalisation

Pour terminer notre travail, je vous propose deux filtres à utiliser avec la plus grande modération, surtout dans le contexte de cette photo. J’utilise à nouveau un calque que j’appelle finalisation. J’y introduis donc deux filtres:

  • Vignetage: pour légèrement assombrir les bords de l’image
  • Rayons de soleil, afin d’y apporter un léger effet de soleil perçant les nuages.

J’applique ces deux filtres sur l’ensemble de l’image.

Je peux maintenant modifier l’effet de chacun des calques en fonction de mes souhaits.

Il est à noter que Luminar présente les zones de masque sur les vignettes qui accompagnent calque traité partiellement. Les zones blanches de ces masques sont celles qui sont affectées par les modifications réalisées.

Si le calque concerne toute la photo, les masques n’apparaissent pas .

Je considère mon travail achevé pour cette image. Je vous souhaite bon succès pour vos travaux avec Luminar.

2 thoughts on “Luminar: méthode de développement Raw

  1. C’est clairement présenté. Dommage qu’on ne voie pas le résultat final en correspondance avec l’original..
    Tu dois aussi sans doute compiler (fusionner) l’image finale avant de l’exporter en jpg ?
    Merci pour ces explications.

    1. Bonsoir Loic,
      Oui en effet j’aurais pu (dû) afficher un avant après,
      Par contre il n’y arien à compiler, il suffit d’exporter l’image avec l’extension et la destination que l’on souhaite.
      On en reparle, à très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :