Luminar: Voici quelques informations.

Luminar est un logiciel de développement des fichiers bruts ou RAW.  L’éditeur Skylum (ex Maxphun) travaille principalement dans l’univers de Apple.

Le projet affiché de la société est de produire une alternative à Lightroom. Dans l’immédiat il lui manque la fonction de catalogage. Elle est promise pour 2018.

Par ailleurs Luminar propose une approche plus simple que celle de Lightroom et permet au débutant de produire aisément ses premiers travaux de développement.

Pour autant lorsque l’on approfondit les différentes fonctionnalités, on s’aperçoit que Luminar va plus loin grâce à son potentiel de traitement de l’image.

Luminar, initialement conçu pour Apple est désormais présent dans l’univers Windows.

Première approche.

Le démarrage de luminar conduit à ouvrir une photo. A noter que le temps d’ouverture est très long!

Ce délai devra être réduit pour le confort de l’utilisateur.

La photo ouverte est au centre de la fenêtre.

Dans le bas se trouve une série de presets installés automatiquement.

Le panneau de droite de Luminar présente les outils suivants:

  • L’histogramme.
  • Les calques: Oui Luminar permet de gérer des calques et des modes de fusion
  • Les filtres: Ce terme de filtre me semble inadapté, ou devrait plutôt parler d’outils de traitement des images. Hormis ce problème de sémantique, le liste des outils est importante. Et ils sont très bons. Attention cependant à ne pas trop pousser les curseurs.

Autres aspects importants:

  1. Luminar 2018 se vend pour 69 € en version perpétuelle. (sans le catalogage à venir). Il est aussi disponible en version d’essai pour 15 jours. Rendez-vous à l’adresse suivante: https://skylum.com/fr/luminar
  2. Luminar est conçu dès l’origine comme plugin de Lightroom et de photoshop. Il permet donc de dépasser les propriétés de développement de Lightroom tout en conservant les photos modifiées dans son catalogue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :