ON1 Le masque de Luminance pour développer ses RAW.

Le masque de luminance s’applique selon la quantité de luminosité qui affecte l’une ou l’autre partie de la photo. ON1 propose son utilisation pour le traitement des fichiers RAW.

Une des grandes particularités de ON1 est de pouvoir tirer profit des calques et des masques. Ces dispositifs assurent au retoucheur de nombreuses voies de création et d’amélioration personnelle des photos;

Les masques, comme leur nom l’indique, servent à masquer une partie de la photo afin d’y réaliser un traitement ou à l’inverse de l’en protéger.

Le masque de luminance permet de gérer toutes les nuances de gris depuis le noir parfait jusqu’au blanc total.

J’ai travaillé cet article après lecture de nombreuses vidéos, dont celle-ci ou encore celle-là . Toutes deux sont en anglais, mais fort intéressantes. J’ai également édité ma vidéo You Tube sur cette question, en complément de cet article. Une seconde vidéo présentant deux applications de ce type de masque est désormais disponible ICI.

Pour la démonstration, nous utiliserons cette photo qui est un dégradé de gris, réalisé avec photoshop.

ON1 masque de luminance.
Dégradé de gris

Sur ce dégradé, nous passons du noir complet à gauche au blanc parfait sur la droite de ce panneau.

Il nous faut charger la photo dans ON1.

Apparaît donc le calque de la photo dans le volet de droite.

ON1 traitement des fichiers RAW

Afin d’activer le masque de luminance, il faut cliquer sur le cercle noir du bouton d’activation et l’on obtient l’affichage du masque ainsi que les outils de réglage.

ON1 outils du masque de luminance
Configuration de la zone de masque après activation.

Puisqu’il s’agit pour nous de travailler avec un masque de luminance, cliquons sur LUMEN, entouré de rouge; le masque active le paramètre window.

Le masque de luminance intervient sur l’ensemble des tonalités allant du noir jusqu’au blanc.

Il nous permettra de sélectionner les zones de l’image sur lesquelles nous déciderons d’apporter des modifications. Les zones du masque en noir protègent des modifications et les zones en blanc autorisent ces modifications.

Gardons à l’esprit ce principe de base et voyons comment régler le masque.

Réglages du masque de luminance

Observons que la photo de nuance de gris correspond précisément avec ce que nous donne le masque de luminance; les noirs, les blancs et les gris sont identiques sur l’image et sur le masque, ceci nous aidera dans la démonstration.

Voyons maintenant comment fonctionne le masque, en activant le bouton affichage qui affiche le masque. Voyons ce qui se passe en agissant sur les réglages.

  • Le curseur noir de window poussé vers la droite , produit une zone noire étendue qui protègera la zone concernée de toute modification. Du côté blanc, le curseur actionné vers la gauche engendre également une zone noire. La nouvelles bande noire protègera les hautes lumières des modifications. Seule la bande centrale (fenêtre restante) qui reste grisée sera soumise aux modifications des réglages.
ON1 Masque de luminance pour le traitement des RAW
Action du curseur window sur le masque et l’image.

Avant d’aller plus loin, et pour faciliter la compréhension, remettons les curseurs en position de départ.

  • Le réglage Niveaux présente trois onglets. L’action du curseur central, modifie la distribution des gris et peut donc en conséquence agir proportionnellement sur les modifications que l’on se propose d’apporter à la photo. Le densité des gris joue alors un rôle primordial. Le curseur des noir, protège vers la droite. Le curseur des blancs, à droite, en intensifie la couleur blanche et donc favorise l’action du traitement proposé sur cette zone. On peut comme ici, favoriser le traitement sur l’ensemble de la partie droite de l’image. Une transition se fait dans les gris dans la partie centrale. Ces trois curseurs permettent, dans les noirs la protection des zones sombres, dans les blancs une accentuation des modifications; le curseur de gris permet de doser l’intensité des variations dans les zones intermédiaires.
ON1 masque de luminance dans le traitement des fichiers RAW;
Exemple de réglage des curseurs niveaux.
  • Le curseur progressivité propose de d’étaler les effets proposés sur une zone plus étendue que celle définie au départ. Il s’agit par exemple d’intervenir progressivement sur les tons moyens. il apporte de la douceur, évite les halos et les effets de bordure.
  • Le curseur densité intervient sur l’intensité des noirs et des blancs

Autres commandes du masque de luminance sous ON1.

  • Inverser: il s’agit d’un outil d’inversion du rôle des zones noires et des zones blanches. C’est un outil puissant qui permet rapidement d’intervertir le rôle de chacune des zones.
  • Réinitialiser: Il permet de reprendre le travail à la base
  • Affichage: On l’a vu l’affichage du filtre permet de le visualiser le filtre sur l’ensemble de la zone d’affichage de l’écran de ON1.
  • Copier/coller: Ces outils classiques sont utilisables pour utiliser les réglages définis sur un autre calque ou un autre filtre

Appuyons-nous sur un exemple.

Je vous ai choisi cette photo très contrastée prise à l’exposition qui regroupait des cabinets de curiosités au FHEL de Landerneau. Elle présente une collection de sabliers qui nous ramènent à l’obsession du temps qui passe…

Galerie de l'exposition de sabliers
Galerie

Observons dans un premier temps, l’importance des zones sombres, les bandes lumineuses, de la vitrine. Notons que la bande lumineuse supérieure est un peu plus grise que son homologue inférieure. Il faudra y être attentif au moment du traitement.

Pour la démonstration, je vous propose d’activer le filtre texture et nous analyserons les effets du masque de luminance.

Pour ce faire cliquons sur Effets, ajouter un filtre et enfin textures.

Sélections, parmi le choix de textures, la catégorie TEXT et la texture dark test1.

Activons le masque de luminance en conservant l’affichage de la photo:

ON1 effet de la texture texte
Effet de la texture TEXTE

Voyons maintenant l’action des curseurs du masque sur l’allure de la photo.

  • Voyons dans un premier temps, la fonction Niveaux.
    • Le curseur central de niveaux, poussé vers la gauche, accentue le texte et abaisse le niveau de noirs,(visible sur l’histogramme). Poussé vers la droite, il assombrit la photo et affiche le texte essentiellement dans les gris clairs et les blancs.
    • Le curseur de gauche de niveaux poussè vers la droite efface le texte des zones sombres. A l’inverse, le curseur de gauche n’intervient que sur les zones gris clair, lorsqu’on le déplace vers la droite.
  • Observons maintenant les curseurs de Window. Mettons à 0 les valeurs de niveaux (double clic).
    • Le curseur de gauche assombrit davantage les zones sombres et protège ces zones de la modification. Le texte disparaît de ces zones.
    • Le curseur de droite, de son côté protège les zones claires en effaçant le texte de ces plages. Ces deux outils sont particulièrement puissants pour appliquer ou non l’effet souhaité, et ce avec progressivité, sur chacune des zones.
ON1: outil texture texte avec masque de luminance
Affichage de la texture texte sur les zones sombres avec masque de luminance

En conclusion, le masque de luminance possède de très nombreuses fonctionnalités qui permettent au photographe de gérer ses effets dans la nuance et la subtilité, en agissant grâce à la lumière qui imprègne ses photos. Un temps d’apprentissage est nécessaire à sa maîtrise, mais son champ d’applications est vaste et source de créativité. N’hésitez pas à le tester sur vos propres photos.

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à ajouter un like ou à laisser un commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :