ON1 l’interface du module édition

Pour faire suite à la découverte de l’interface du module catalogue, nous allons ici découvrir la présentation des icônes qui commandent les effets de traitement de nos images.

J’ouvre cette fois une photo qui nous servira de support lors de cette découverte.

La capture d’écran suivante résume les principales fonctions accessibles d’un premier abord:

Intéressons-nous dans un premier temps au volet de droite:

Rappelons que dans sa première version francisée de 2020, ON1 souffre de défauts de traduction qui sautent aux yeux. Je serai amené à modifier ces erreurs le cas échéant.

Le panneau d’entête:

La première de ces erreurs apparaît au sommet de ce volet. Celui-ci présente quatre boutons:

  • NON: correspond en fait à l’affichage de la vignette de la photo principale.
  • Niveaux: est en fait l’histogramme qui s’affiche sous le clic.
  • Info: apporte les informations concernant la photo (exifs).
  • Historique: affiche l’historique des opérations de développement apportées à l’image. Il y est possible de reprendre le travail à un stade donné pour modifier sa procédure.

Vignette de visualisation:

Elle affiche la photo en cours de traitement et les informations qui peuvent apparaître lors de ces opérations. Je signalerai ces variations au cours de nos travaux ultérieurs.

Agrandissements:

  • En forme: correspond à l’absence d’agrandissement et correspond à l’espace libre de l’écran occupé par la photo.
  • 100,50,25, sont les pourcentages d’agrandissement que l’on obtient en cliquant sur ces boutons. Les parties agrandies apparaissent sur la zone centrale et aussi sur la vignette qui se trouve au-dessus. Le rectangle ainsi matérialisé peut être déplacé à la souris, selon les besoins.

Réglages des calques et masques

Sous l’appellation couches se trouvent toute une série d’outils de réglages, de gestion des calques et de masques. Nous y reviendrons en détail lors des prochaines présentations. On y voit un premier calque correspondant à la photo déjà ouverte.

Gestion du développement:

Cet ensemble de fonctions comprend:

  • Développer: ouvre les outils de développement de base que l’on trouve dans bon nombre de logiciels.
  • Effets: ON1 propose ici un nombre important de filtres que l’on peut solliciter séparément ou ensemble afin d’obtenir le traitement souhaité.
  • Portrait: la version 2020 propose ici des outils de traitement des portraits; il s’agit en fait d’une zone spécifique à ce type de travail.
  • Local: donne accès aux traitements localisés sollicités sur l’image.

Sauvegarde des réglages.

Il s’agit d’un outil de sauvegarde des réglages qui rejoignent ensuite la collection de plugins personnels, lesquels s’ajoutent aux plugins d’origine.

Traitement de l’ensemble de l’image.

Il s’agit ici des outils de traitement de base de l’ensemble de l’image. On distingue quatre sections:

  • Tons et couleurs: on va y régler la balance des blancs, les tonalités, la vibrance, la saturation etc.
  • Détails: Cet onglet permet de régler le piqué des photos, leur définition et la réduction du bruit.
  • Corrections de l’objectif: ON1 détecte l’objectif installé sur son appareil photo et permet une correction automatique ou manuelle des déformations en barillet ou en coussinet.
  • Transformation: cet onglet permet de modifier les défauts de perspective observés par exemple sur les prises de vue en architecture.

Réinitialisation et synchronisation.

Ces boutons servent à réinitialiser des réglages précédents ou à synchroniser une série de réglages vers une série de photographies.

Voyons maintenant ce que propose le volet de gauche:

Ce volet de gauche, nous l’avons vu, est inamovible.

Voyons ensemble, rapidement, le rôle de chacun de ces outils. Nous allons remonter du bas vers le haut. Chaque effecteur possède un raccourci clavier indiqué sur la capture d’écran. Le bouton coloré de bleu est sélectionné.

  • L’outil de zoom(Z): agrandit l’image à partir de l’endroit où le clic est effectué. Comme les autres outils, il active des boutons d’application situés au-dessus de l’image. Ici « en forme » signifie la photo selon la prise de vue adaptée à la surface de l’écran. Les valeurs 100, 50 et 25 correspondent au pourcentage de pixels affichés.
  • La gomme parfaite(Q): est l’outil gomme de ON1. Elle s’accompagne d’un pinceau de retouche, d’un tampon et de réglages de taille dans la partie haute.
  • Le pinceau de précision(N): est employé dans le cadre de travail de finition des masques, afin d’assurer une bonne transition entre les différentes zones tonales. Il permet de supprimer les halos.
  • La brosse de masquage(B):Il s’agit de l’outil brosse classique, qui s’accompagne, chez ON1, en partie haute, d’outils spécifiques tels que le filtre gradué, la masque rapide AI, les vignettes et masques linéaires.
  • L’outil portrait(Maj+I):Permet le lissage de la peau, et s’accompagne aussi d’un pinceau parfait qui assure la précision des détourages délicats.
  • Le pinceau d’ajustement(K): paint pour régler les couleurs, tonalités etc et s’accompagne d’un gradient réglable et d’un pinceau parfait.
  • L’outil texte(T):permet l’introduction de textes sur la zone de travail, avec les attributs classiques de traitement de texte: polices, taille, couleur, alignement etc…
  • L’outil déplacement(V):Permet de gérer la taille de la zone de travail, en largeur, hauteur, rotation, plein écran. Il déplace également les calques supplémentaires sur la surface de la toile.
  • L’outil de recadrage et de redressement(c), assure le recadrage, selon les dimensions souhaitées. Il est muni d’un niveau pour le redressement.

Voyons désormais, les outils situés en bas de page:

  • Le mode d’affichage de l’écran permet d’afficher en pleine page ou avec le film fixe.
  • La gestion de la taille des vignettes que l’on a vu dans le module catalogue, se comporte de la même façon sur une seule photo et se comporte à la manière d’un zoom.
  • Le comparateur avant/après se présente à la manière d’un rideau que l’on déroule sur l’image afin de mettre en évidence, les modifications traitées.
  • Le visualisateur de masque est utilisable lorsqu’un masque est activé dans le post-traitement.
  • L’aperçu d’impression affiche l’image sur fond blanc afin de simuler le travail sur papier. (Méthode encore appelée soft proofing).
  • L’aperçu affiche la photo en avant/après, en mode plein écran.

Nous avons ainsi posé l’essentiel des outils de la section édition ou développement de ON1 photoraw 2020.

Nous sommes très loin d’avoir approché les fonctionnalités de ON1. Cette première approche pose les bases de nos leviers de travail, les articles à venir nous présenteront tout le potentiel de ce merveilleux outil de traitement de l’image.

One thought on “ON1 l’interface du module édition”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :