Le Filigrane, la signature de ses photos.

La publication de ses photos sur les sites de présentation d’images ou sur les réseaux sociaux, entraine couramment la récupération de ses propres travaux au bénéfice de visiteurs peu scrupuleux.

Une des méthodes pour afficher sa propriété consiste à y apposer son filigrane.

Nous allons voir comment réaliser des filigranes avec ON1 photoraw 2022. Je vous propose deux méthodes de création de filigranes dans la phase d’exportation de vos photos.

1) Création du filigrane via un texte, directement sur l’image.

A l’issue de la prise de vues, vous avez soigneusement développé votre image, il est temps désormais de l’exporter afin de la publier ou de l’imprimer.

Il faut donc mobiliser le module d’exportation qui se trouve en bas à droite de l’outil de développement:

Un clic sur cette commande engendre l’ouverture de la fenêtre d’exportation, dont vous avez pu découvrir le fonctionnement dans le tuto que j’ai précédemment publié sur ce site.

Je vous invite à vous y référer, au chapitre h, du point 2, afin de créer votre propre filigrane et à le sauvegarder pour un usage ultérieur.

2) Création d’un filigrane via un logo.

Ce petit travail va se réaliser en quelques étapes successives que je vous détaille ci-dessous:

Créer un canevas de zone de travail.

Nous allons ici nous donner une surface de travail à l’intérieur de laquelle, va s’élaborer le logo.

Je vous propose de travailler à partir d’un dossier contenant une ou plusieurs photos, pour cet exemple, j’utilise un de mes dossiers récents intitulé « Porsguen« . Il contient une photo au moins, c’est parfait.

Pour y voir plus clair, mettons-nous en mode bibliothèque et en mode grille; les photos sont aisément visibles.

Définition de la zone de travail.

  • Fichier>nouvelle zone de travail, remplir la petite grille avec hauteur 2 et largeur 5. Valider.
  • Apparaît un damier qui est en fait une couche transparente. Afin de la rendre opérationnelle, transformons-la en couche grâce à l’ajout d’un calque de remplissage de couleur. Je vous propose de choisir le gris, en utilisant le sélecteur de couleurs.

Création de la zone de travail.

Introduction du texte du filigrane.

  • Il faut maintenant solliciter la fonction texte de ON1, grâce au logo T qui se trouve sur la gauche du module développement. Apparaît le titre « Text » , au centre de la fenêtre.
  • Observons deux choses: le texte apparaît avec un police de caractères qui a déjà servi ou introduite par défaut dans le logiciel.
  • Il apparaît également dans l’angle supérieur gauche d’un cadre prédéfini qui peut dépasser la zone de travail. Je vous présente ci-dessous les différents outils de gestion de ce texte:

Gestion de l’outil texte

  • Dans un premier temps choisir la police de caractère qui correspond bien à ce que vous souhaitez. Si vous ne trouvez pas la police souhaitée, visitez le site dafont.com et installez la nouvelle police désirée.
  • Comme nous sommes sur fond gris foncé, choisir une couleur claire en double cliquant sur le carré de couleur.
  • Introduisez votre nom et positionnez-le en déplaçant la zone de texte. important: pour activer le déplacement de cette zone de texte cliquer à l’extérieur de cette zone avant de la déplacer.
  • Dans le cas présent, j’ai choisi la police Zapfino linotype à 200pt pour le nom. Elle donne au logo sa personnalité.
  • Vous pouvez ajouter en seconde information positionnée différemment, avec une autre police.
  • Dans notre exemple , je souhaite ajouter le mot « photographies ». Je clique sur ajouter, une seconde fenêtre apparaît. Dans la zone de texte, je saisis le texte « Photographies », sous la police « caviar dreams », à la taille de 48pt. Voici ce que donne l’ensemble:

Positionnement du second texte.

  • Deux remarques:
    • le mot « photographies » pourrait voir ses caractères un peu écartés. Utilisons les fonctions de l’icône Aa, à gauche de supprimer. j’espace les caractères à 47 pts.
    • La seconde concerne l’espace total que prend la zone de travail du filigrane graphique. Il pourrait être rogné sur les bords, en se rapprochant davantage des extrémités du texte, pour une meilleure esthétique.
    • Utilisons donc l’outil de recadrage pour en réduire la surface, en employant la fonction forme libre.
  • Nous avons maintenant terminé la construction de notre logo graphique, qu’il nous faut désormais sauvegarder et utiliser comme filigrane.

Forme définitive de notre logo.

Sauvegarde et utilisation du filigrane
  • Pour sauvegarder notre travail, utiliser l’outil de sauvegarde en bas du panneau de droite, voir le descriptif du module d’exportation ici
  • dans le cas présent, voici deux indications que je vous propose:
    • Renommer le fichier en « filigrane gris ».
    • Editer le fichier au format .png car c’est un format plus léger, couramment utilisé pour les filigranes.
    • Le sauvegarder dans le même fichier que celui de départ, ce sera plus commode pour la suite.
    • Valider.
  • Voici ce que nous observons, en résultat:

Notre logo finalisé et exporté.

  • Dernière étape, introduction de ce filigrane de notre fabrication, dans la machinerie de ON1.
    • N’oublions pas notre objectif de départ, celui de signer aisément nos photos avant de les expédier soit vers le net, soit vers l’imprimeur.
    • l’étape ultime sera donc d’introduire le fruit de notre travail afin de l’afficher, selon notre souhait à l’exportation de nos photos.
    • Il nous reste donc une dernière étape à accomplir:
  • Nous allons introduire un premier filigrane dans notre collection de ce que ON1 appelle les « extras ».
    • Fichier>gérer les extras nous affiche une fenêtre dans laquelle on retrouve de nombreux presets classés par nature d’extras.
  • La liste des extras s’allonge vers la droite, grâce aux petites flèches et découvre le titre filigrane, un clic l’active, importation, puis importer les filigranes.
  • Sélectionner le dossier où se trouve notre travail au format .png

Il suffit de cliquer sur ouvrir, une deuxième petite fenêtre se fait jour qui invite à entrer une catégorie; je la nomme « Fili André »; valider par OK.

le filigrane gris s’installe dans le dossier « Fili André » et ON1 annonce que « Le travail d’importation a traité un élément(s), il n’y avait pas d’erreur ».

Notre filigrane est bien à sa place dans les entrailles de ON1.

Utiliser le filigrane.

  • Voyons maintenant comment appliquer notre filigrane sur nos photos au moment de l’exportation.
  • Je me propose d’exporter la photo 20220716-22, sur mon bureau, au format JPEG, avec mon filigrane
  • La photo sélectionnée, il faut activer le module d’exportation. je choisis de renommer la photo le nom d’origine sous « Crépuscule doré ».
  • . Définir le bureau comme destination.
  • Sélectionner le format JPEG à 80%
  • Sous la vignette représentant la photo, sélectionner ajouter un filigrane, puis cliquer sur « logo filigrane.« 
  • S’affiche le symbole de copyright. Ce logo apparaît automatiquement. Nous verrons ce que l’on peut en faire.
  • Sous Apparence, se trouve une petite flèche, un clic fait apparaître plusieurs filigranes, dont le filigrane gris que l’on sélectionne, bien évidemment.
  • Il apparaît sur la vignette.
  • La position du filigrane est conditionnée par la présence du carré bleu dans la grille de réglage, au dessous.

La gestion des logos dans le module d’exportation.

  • Voyons la gestion de tout ceci:
    • Dans l’état actuel, nous affichons deux filigranes, le copyright qui apparaît dès que l’on sollicite le logo filigrane et, bien sûr, le filigrane gris.
    • Il est donc possible d’afficher plusieurs filigranes. A chaque fois que nous souhaitons afficher le C de copyright, il suffit de cliquer sur « ajouter un filigrane », puis « logo filigrane ». En utilisant le positionnement du carré bleu dans la grille à 9 cases, on peut alors positionner le C dans 9 positions de départ. (utile parfois ? mais pas majeur…) Pour supprimer l’un de ces logos, cliquer sur la croix face à l’indication logo.
    • Revenons à notre filigrane gris. Pour l’agrandir, utiliser le curseur taille. Le positionnement se fait dans le quadrillage du bas, l’encart permet de le déplacer de sa position originale . L’opacité permet de le rendre plus ou moins discret.
    • Un bouton répéter l’image permet de répéter le filigrane sur la photo, vers la droite, en fonction de sa position initiale.
  • Cliquer sur exporter et notre photo apparaît sur le bureau avec son nouveau titre « Crépuscule doré » et bien évidemment le filigrane comme nous l’avions conçu et situé au bon endroit.

Bravo de m’avoir lu jusqu’ici et surtout d’avoir réussi à créer votre propre filigrane, véritable instrument de la personnalisation de vos photos. Bon succès et à bientôt. Comme toujours le site de ON1 (en anglais) traite aussi du sujet au travers d’une vidéo de Dylan Koteki, sous ce lien. Bonne visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :