La Photo noir et blanc avec ON1

La création de photo dite en noir et blanc nous ramène aux origines de la photo argentique. La généralisation de la photo numérique n’a cependant pas relégué le noir et blanc encore appelé monochromatique ou en nuance de gris, vers les oubliettes, bien au contraire. De nombreux photographes trouvent dans cette technique un moyen d’expression spécifique qui conduit le regard vers les détails, les points forts de la composition, les textures et aussi les contrastes.

Les appareils photos proposent très souvent la possibilité de photographier directement en noir et blanc. Cette méthode n’est pas la plus pratiquée, car c’est le constructeur qui interprète les nuances de gris et pas le photographe. Il est donc courant de photographier en couleur et d’utiliser les subtilités chromatiques pour maîtriser les variations d’intensité de gris.

ON1 photoraw propose de très nombreuses voies de traitement de vos photos vers les nuances de gris. L’outil effets est en effet très riche; il s’accompagne également de nombreux presets et de filtres qui permettent d’approcher la touche personnelle de chacun. Il reste alors à peaufiner ses propres réglages et à les sauvegarder dans l’attente d’utilisations futures.

Préréglages ou presets.

ON1 propose d’entrée, dès l’ouverture du menu « modifier photo », c’est à dire dès l’entrée dans l’édition, sur le volet de gauche, une série de préréglages qui nous permettent d’approcher le type de noir et blanc que l’on souhaite. Vous trouvez par exemple black and white alternative, faded & matte, film,modern. Voir mon précédent article sur les presets

Fenètre d’activation des préréglages

Propositions de traitement dans le preset film

Il suffit de sélectionner la variation souhaitée. Une série de vignettes apparaît. Grâce au bouton adéquat, une visualisation en grand format vous permet de mieux approcher la proposition. Un double clic sur le vignette concernée permet l’affichage en plein écran, avec l’ouverture automatique du filtre noir et blanc que nous détaillerons plus loin.

Ce filtre permet, à partir de ces préréglages, de réaliser une version personnelle.

Notons que sur la collection présentée comme ci-dessus, il est possible de marquer sa version préférée, en cliquant sur le symbole du coeur. C’est pratique pour la retrouver ensuite rapidement.

Sur les petites vignettes en haut à gauche, un double clic active un fondu qui désature les couleurs entre 0 et 100%. En choisissant une position donnée, on conserve les réglages.

Désaturer ses couleurs.

C’est la méthode la plus simple et la plus rapide pour créer une photo en nuance de gris. Ce n’est certes pas la plus créative, mais c’est rapide à faire:

Dans le module « modifier photo » ou encore édition de ON1, sélectionner une photo, aller dans développer, tons et couleurs, puis couleur. Glisser l’onglet saturation à 0; toutes les couleurs sont désaturées, on obtient rapidement une version « noir et blanc ». En faisant varier teinte et température, il est possible d’obtenir quelques variations.

Traitement par simple désaturation

Utilisation du filtre noir et blanc.

Je vous propose d’utiliser cette photo du bourg de Moncontour qui devrait bien se plier à l’exercice. Les photos d’architecture s’expriment bien en noir et blanc. Plusieurs couleurs sont présentes dans la scène, nous verrons comment les exploiter.

La photo couleur a subi un simple recadrage et un traitement rapide par intelligence artificielle dans l’onglet Tons et couleurs. Cependant, il est conseillé de bien régler la luminosité, les contraste et de bien définir les points noirs et les points blancs. Voir la vidéo sur le traitement de base de ON1

Intéressons-nous au filtre noir et blanc via effets>ajouter un filtre>Noir et blanc.

La photo devient spontanément monochromatique. Il est maintenant possible de lui donner un caractère personnalisé dans le noir et blanc.

Les pastilles de couleurs correspondent à des styles, c’est à dire à des filtres colorés anciennement appliqués aux objectifs. Le bouton automatique sélectionne automatiquement le point noir et le point blanc de la photo.

Le panneau se décompose en quatre parties:

Conversion

  • Conversion présente deux options: réponse de couleur et mélange de canaux.
    • Réponse de couleur: elle permet de modifier la valeur de chaque curseur et d’obtenir un densité de gris plus ou moins forte en fonction de la plage parcourue. On peut ainsi composer sa carte de gris à partir des couleurs de base qui composent l’image. Le déplacement du curseur vers la gauche provoque un gris plus dense tendant au noir (vers -100).
    • Mélangeur de canaux: cet outil dispose d’une seule glissière qui permet de faire varier le choix de la couleur de base par un simple déplacement de la souris. Notons que ce déplacement entraine une variation importante des nuances de gris. Le fonctionnement de cette glissière est plus rapide, mais malheureusement moins précise.
Réglage des curseurs ton

ton et toner

  • Ton: Cet outil comporte 7 curseurs couramment utilisés dans ON1; les réglages permettent d’assurer une meilleure présence des différents éléments de composition de la photo. Notons que puisqu’il s’agit d’une photo en noir et blanc, il nous faut soigner le contraste, le niveau des blancs, celui des noirs et éventuellement la netteté, sans excès. Les réglages des curseurs sont affinés à partir de l’approche de chaque artiste.
  • Toner: il s’agit d’apporter à la photo une tonalité associée à deux couleurs en sachant que l’on peut ajuster chacune d’entre elles selon son choix. En sélectionnant l’onglet Type, on découvre toute une série de colorisations légères. Je vous invite à en choisir une qui s’associe bien à votre projet. Cette couleur est l’association d’un ton clair et d’un ton foncé. Ces deux tons sont modifiables et réglables grâce aux curseurs proposés, pour en faire un valeur qui vous convient. Enfin, il est conseillé d’activer le petit cercle bleu pour s’assurer que les blancs brillants et les noirs profonds sont bien conservés. Il s’agit bien de l’objet de l’exercice.
Traitement coffee 3

Film grain

  • Film grain: On se propose ici de traiter la photo comme le ferait un tirage argentique sur un film dont on nous présente une liste de 17 exemples dont il est possible de régler le montant. Le choix de la taille des grains est l’objet du dernier curseur. Ce petit traitement qui simule l’argentique peut apporter un peu de personnalité à votre photo, un aspect tout à fait moderniste, ou encore un peu de nostalgie des temps anciens…

Adjonction de grain à l’image

Mélangeur de canaux

Nous l’avons vu tout plus haut, le filtre noir et blanc possède un réglage « mélangeur de canaux », au sein de la commande conversion.

ON1 propose par ailleurs un filtre mélangeur de canaux, accessible depuis effets>ajouter un filtre.

Ce filtre mélangeur de canaux ajuste l’intensité et la couleur des canaux
rouge, vert et bleu individuels dans une photo. Vous pouvez
l’utiliser pour les conversions en noir et blanc, l’échange de canaux
pour les prises infrarouges ou pour décaler des gammes de couleurs
entières.

Comment fonctionne le mélangeur de canaux ? Il sépare les trois couches Rouge, vert, bleu.

Si l’on clique sur la couleur rouge, on observe que le rouge est à 100; le vert et le bleu sont à 0.

De la même manière pour le vert et le bleu; la couleur sélectionnée est à 100 et les autres sont à 0.

Passons au noir et blanc grâce au bouton Plus. que voit-on apparaître ?

Eh bien une liste de quatre noir et blanc, ceux des trois couleurs de base plus celui de l’infrarouge.

Bleu
Vert
Rouge

Que conclure? Lorsque la couleur sélectionnée est sur 100, la zone colorée est d’un gris clair. Ici, par exemple,le bleu donne un ciel ainsi que les portes peintes en bleu en gris clair. A l’inverse dans le rouge, on observe que le ciel est plus sombre. dans le vert, les végétaux paraissent aussi plus clairs.

Sur le mélangeur de couleur, et pour chaque teinte de base, une légère variation permet de donner une dominante de couleur au noir et blanc, un peu à la manière du curseur toner que l’on a vu plus haut. Attention à ne pas trop accentuer les teintes pour un noir et blanc.

le traitement infrarouge quant à lui, produit un aspect très contrasté, avec un ciel presque noir… Mais nous sommes ici dans un autre domaine d’exploration.

Petit bonus pour ceux qui sont à l’aise avec les lecture de vidéos en anglais, je vous en ai sélectionné deux, ici et .

Merci de m’avoir lu jusqu’ici, je serais heureux d’un clic sur j’aime si vous le souhaitez et du partage d’un commentaire.

5 thoughts on “La Photo noir et blanc avec ON1

  1. Merci André pour ce tuto qui permet d’approfondir ce que veut dire: filtre Noir et Blanc (qui s’ouvre automatiquement) dans les préréglages..

    A bientôt en septembre 2021???
    Renée GOUEDARD

    1. Merci aussi pour ton commentaire encourageant.
      Oui bien sûr rendez-vous en septembre pour une nouvelle saison .
      Les adhésions de l’an dernier seront reconduites gratuitement.
      Nous pourrons enfin repartir sur de bonnes bases pour tous; espérons-le du moins.
      Bel été à toi et à tes proches.

  2. J’ai déjà utilisé la conversion noir et blanc, André, mais j’étais bien loin de découvrir toutes ces subtilités.
    Merci pour cet excellent travail de synthèse.
    Loïc

    1. Bonjour Loïc,
      Merci pour ton commentaire sympa. Oui, en effet on peut travailler selon le style que l’on veut donner à sa photo.

      Je découvre moi aussi de nouvelles possibilités sur ON1, c’est assez prodigieux.

      Amicalement.
      A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :